Close

Les produits

Fil, baguette, cordon souple, fil fourré et poudre

Généralités


Rappel

La grande diversité des matériaux projetables permet à la « projection thermique » de s’étendre sur un large domaine d’applications et dans de nombreuses industries pour :
la protection contre la corrosion ;
le rechargement après usure ;
les solutions d’isolation ou de conductibilité ;
l’amélioration des propriétés mécaniques ;
la réalisation de formes et d’objets artistiques.
À chaque application correspond un matériau projetable adéquat, qui peut remplir plusieurs fonctions à la fois. Ces matériaux, ou produits, se présentent sous différents aspects, soit par obligation, s’ils ne sont pas tréfilables, soit afin de pouvoir les adapter aux différentes techniques de projection.
Cet aspect peut être :
en forme de fil (bobine ou couronne) ;
en cordon souple (poudre enrobée) ;
en poudre ou granulats (récipient).


Aspects et formes des produits


Le fil

Le matériau doit impérativement être tréfilable. C’est le cas de la plupart des produits métalliques projetables. Une fois fabriqué, il est conditionné en bobine, en couronne ou en fût. Sa longueur et son diamètre sont variables.
1,5 – 2 – 3 – 4 ou 5 mm (système métrique) ;
1/32″ – 1/16″ – 1/8″ ou 3/16″ (système anglo-saxon).
La bobine ou la couronne est placée sur un dévidoir, qui comme le fût, est équipé d’un redresseur de fil avant l’acheminement de ce dernier vers l’appareil de projection (voir photo ci-contre).
Le fil est le produit le plus utilisé, par sa polyvalence de projection (flamme ou arc électrique) et ses applications.


La baguette

Elle est constituée de matériaux non tréfilable comme les céramiques et se présente sous forme d’une tige de longueur 24 pouces (610 mm) et dans les diamètres 1/8″ – 3/16″ et 1/4″. Les compositions incluent plusieurs zirconias stabilisés, alumine blanche et grise et spinelle.


Le cordon souple

Il permet l’utilisation de la plupart des matériaux non tréfilables sous forme de fil. Il est constitué d’une gaine souple organique de faible épaisseur, qui vient enrober le matériau constitutif formant son âme. Cette gaine est totalement éliminée lors de la fusion.
Le conditionnement et les diamètres sont identiques à ceux du fil, ce qui permet de l’utiliser avec un pistolet classique à flamme ou à arc électrique.
Il apporte une solution avantageuse dans la projection et le mélange de produits très divers (céramiques, cermet, alliages auto-décapants, matériaux non tréfilables et composés minéraux).
Il permet des dépôts très compacts, car les particules sont totalement fondues au moment de la projection.


Le fil fourré

Il existe plusieurs types de fils fourrés qui diffèrent par leur mode de fabrication. On trouve ainsi des fils fourrés étirés, plissés ou sertis.
Leur fabrication consiste à garnir de poudre métallique, un feuillard métallique mis en forme par des galets, puis calibré à travers des filières pour obtenir le diamètre nominal. La fabrication peut être complétée par un ébavurage et un traitement de bleuissage au four. Le fil est ensuite conditionné en bobines. Il possède tous les avantages du cordon souple, mais il est exclusivement utilisé avec un procédé à arc électrique (photo ci-dessus).


La poudre

De constitution identique à l’âme d’un cordon, la poudre en garde tous les avantages au niveau des solutions apportées, avec une plus grande diversité de produits et de compositions.
Par contre, elle n’est projetable qu’avec un procédé adéquat.
La poudre est conditionnée en récipients transvasables sur le distributeur d’alimentation du système de projection.
Pour connaître le conditionnement des produits projetables courants, voir tableau des produits projetables.

Nota : C’est de l’analyse des sollicitations, auxquelles sera soumise la pièce à traiter, que découlera le choix du produit constituant le revêtement et celui de la technique de projection. Ce choix ne peut se faire qu’en pleine connaissance de cause, ou avec le conseil avisé d’un spécialiste. À titre d’exemples, vous trouverez dans les pages suivantes des tableaux, non exhaustifs, de quelques applications spécifiques dans certains domaines.